« Aide à la mobilité » versus « les autos du coeur » : un « tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras » !

Alors que l’on n’entend plus parler du projet d’aide à la mobilité de M. Wauquiez, qui devait être débattu ce 10 juillet au conseil administration de Pôle Emploi, un petit article paru dans la Voix du Nord d’aujourd’hui met en avant l’initiative des « autos du coeur ».

Les autos du coeur

Depuis 2007, M. Beaugé, ancien professionnel de l’automobile, a fait le même constat que M. Wauquiez, secrétaire d’Etat à l’emploi : sans voiture, l’accès à l’emploi est extrêmement restreint.

Fort de 30 ans d’expérience dans le domaine auto, M. Beaugé passe immédiatement à l’action, et crée les « autos du coeur ». Le principe est simple : fournir des voitures usagées mais encore en état de marche à tous ceux qui peuvent en avoir besoin – rmistes bien sûr, mais aussi familles mono-parentales, ou salariés à faibles revenus.

Les voitures des « autos du coeur » proviennent de dons de particuliers, d’entreprises ou de collectivités locales : chaque année, plus d’un million de voitures encore en état de marche passent en effet à la casse…

Grâce à son action, M. Beaugé a déjà réussi à fournir plusieurs centaines de véhicules, retapés au besoin par son équipe de bénévoles. Il espère également limiter ainsi le nombre de véhicules trop dangereux pour être acceptés par le contrôle technique, mais utilisés malgré tout par manque d’argent pour les remplacer : M. Beaugé travaille à la fois à la solidarité et à la sécurité routière !

Opérationnelles, les autos du coeur manquent encore de moyens : bénévoles, dons en numéraire et dons de voitures sont donc les bienvenus.

Une réponse à « Aide à la mobilité » versus « les autos du coeur » : un « tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras » !

  1. DAUBARD Valérie dit :

    Bonjour, je suis directrice d’une centre d’hébergement et de réinsertion sociale pour femmes seules ou avec enfants victimes de violences intrafamiliales ou en difficultés sociales et nous avons pour projet institutionnel le développement de la mobilité des personnes que nous accueillons, notamment pour permettre un retour au droit commun, faciliter l’accès à l’emploi et l’autonomie ; néanmoins le budget dont nous disposons ne nous permet pas d’investir dans un véhicule particulier, pouvez vous quelque chose pour elles. Dans l’attente d’une réponse et vous remerciant par avance de l’intérêt porté à mon message. Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *