1959, année « sécuristique »

Le 13 août 2009, la ceinture de sécurité à 3 points va fêter ses cinquante ans.

Tous les apprentis conducteurs le savent : avant de vérifier les rétros et avant même de mettre le contact, le premier geste à faire quand on s’apprête à prendre le volant, c’est de mettre sa ceinture… et vérifier que les passagers du véhicule en font autant. Devenu réflexe pour le plus grand nombre, ce simple geste a toute une histoire derrière lui.

Ceinture de Sécurité

En 1903, alors que l’usage de la voiture est encore assez restreint, un brevet pour la toute première ceinture de sécurité est déposé par un canadien répondant au doux nom de Gustave Désiré Lebeau. Il s’agit alors d’une simple sangle qui entoure le bassin. C’est la ceinture de sécurité à 2 points, comme celle qui est encore souvent utilisée pour la place du milieu à l’arrière de la voiture.

Il faut attendre 1959 pour que la ceinture à 3 points soit inventée par Nils Bohling, un inventeur suédois engagé par Volvo, qui s’était déjà illustré par l’invention du siège éjectable alors qu’il travaillait pour Saab. Les voitures mises sur le marché à cette époque commencent en effet à atteindre des vitesses suffisamment élevées pour causer d’importants dommage corporels en cas d’accident, et la ceinture de sécurité répondait alors à une véritable demande du public. Plus efficace que la ceinture à 2 points, la ceinture à 3 points présente l’avantage de s’appuyer sur le squelette et non sur les parties molles.

Intégrée immédiatement à la Volvo Amazon, la ceinture de sécurité à 3 points est alors une option supplémentaire proposée au consommateur, mais non une obligation. En France, c’est en 1973 et hors-agglomération seulement que la ceinture de sécurité devient obligatoire pour le conducteur et le passager à l’avant de la voiture. En 1979, cette mesure s’étend à l’ensemble du réseau routier, ville comprise. Et c’est en 1990 seulement que la ceinture de sécurité devient obligatoire également à l’arrière du véhicule.

On estime que le port de la ceinture a sauvé, depuis son apparition, plus d’un million de vies. Espérons que le cinquantenaire de la ceinture de sécurité à 3 points sera célébré comme il se doit par une nouvelle baisse de la mortalité sur les routes en 2009…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *