En 2013, 15 000 kilomètres de routes taxées pour les poids lourds

Prévue dans le Grenelle de l’environnement, la mise en place d’une taxe poids lourds devrait être effective en 2013. Cette éco-redevance rapportera 1,2 milliard d’euros annuels à l’Etat et aux départements. Le but est d’encourager l’utilisation de transports moins polluants, et de participer au coût des infrastructures.

Cette écotaxe concernera la quasi-totalité des routes nationales ainsi que certaines routes départementales et communales : aujourd’hui, on compte 15 000 kilomètres de routes concernées au total.

Ce prélèvement, qui a déjà pris deux ans de retard, nécessite l’installation d’un système de télépéage satellitaire, ce qui explique aujourd’hui, que la mise en place ne se fera qu’en 2013. Cependant, en janvier 2011, un consortium – regroupant Autostrade, Thales, SNCF, SFR et Steria – a été désigné pour la mise en œuvre : le premier pas concret du projet.

Parallèlement, le gouvernement fait face aux demandes des départements qui souhaitent élargir leur champ pour augmenter leurs recettes. Seule la Bretagne, dont les grands axes sont gratuits, est hostile au projet.

Selon le délégué général de la Fédération nationale des transports routiers, Jean-Paul Deneville, cette taxe, payable par les transporteurs et les entreprises, occasionnera un surcoût de 3,5 à 6 %. Au final, Jean Arthuis, le président de la commission des Finances du Sénat estime que « Cette taxe sera finalement payée par le consommateur, dans la mesure où elle sera répercutée dans les prix« .

A l’heure actuelle, le coût de perception, plus élevé que les prévisions, fait débat : alors qu’il n’est que de 15 % des recettes en Allemagne, il serait en phase de démarrage déjà entre 20 à 25 % en France. Selon Bercy, cela se justifie par l’obtention d’un système moderne et généralisable facilement, à toute l’Europe. Aujourd’hui, cette écotaxe existe déjà en Allemagne, Autriche, République Tchèque et Slovaquie, et devrait s’étendre prochainement, à la Pologne, la Belgique, la Hongrie et le Danemark.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *