Ford lance la mode des ceintures (à airbag !)

Ces derniers jours, Ford occupe le devant de la scène automobile avec son invention de la ceinture à airbag – baptisée pour l’occasion « Inflatable Seat Belt ». Mais la présentation de cette innovation semble susciter quelques protestations…

L’Inflatable Seat Belt est une ceinture de sécurité à trois points, dans laquelle est intégré un airbag capable de se gonfler en 40 millisecondes. Le système devrait mieux protéger les enfants, mais aussi les personnes âgées, les personnes de grande taille, de forte corpulence ou à l’inverse, très menues. Voici ce qu’en dit le constructeur lui-même : « Cette ceinture de sécurité gonflable est conçue pour améliorer la sécurité des passagers à l’arrière, en particulier celle des enfants et des personnes âgées, très vulnérables aux blessures de la tête, du cou et de la poitrine. Elle permet de disperser cinq fois plus sur le corps l’impact d’un choc, et donc de réduire la pression sur la poitrine et de contrôler les mouvements de la tête et du cou pour les passagers à l’arrière. »

La ceinture de sécurité « classique » (à trois points) permet déjà de sauver de nombreuses vies : avec la ceinture à airbag, les enfants et les personnes « hors-gabarit » seront également prémunis contre le « seat belt syndrom », des lésions abdominales qui peuvent aller des « simples » contusions au sectionnement de la moelle épinière. Le principe de la ceinture à airbag est indéniablement astucieux, même si certains s’inquiètent du coût du système…

Toutefois, les critiques actuellement formulées contre Ford et son « Inflatable » ne sont pas d’ordre économique, mais éthique : certains estiment que la paternité de l’invention revient à Honda. Un brevet d’invention, visible ici, a en effet bien été déposé aux Etats-Unis le 8 janvier 2002, sous les noms de 3 inventeurs travaillant pour le compte de Honda. Mais Ford, dans ses communiqués, affirme travailler sur le concept depuis 10 ans – ce qui fait donc remonter les recherches sur la ceinture à airbag à 1999, soit trois ans avant le fameux dépôt de brevet. Difficile, donc, de décider à qui revient l’origine du projet.

Quel qu’en soit l’inventeur, l’Inflatable n’arrivera pas en Europe dans les jours qui viennent, puisqu’elle ne sera commercialisée – aux Etats-Unis seulement dans un premier temps – qu’à partir de 2010 sur l’Explorer. En attendant, les enfants devront donc se contenter de la traditionnelle ceinture de sécurité, qui, pour être efficace, doit passer devant le bassin et par-dessus l’épaule…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *