Fini les amendes illégitimes pour les automobilistes !

Grâce à une intervention technique sur le nouveau système d’immatriculation des véhicules et à une modification du code de la route, vous ne paierez plus les amendes destinées à d’autres conducteurs. Même si l’adoption du changement législatif n’est proclamée qu’à la fin du mois de juin, Claude Guéant, l’actuel ministre de l’Intérieur, affirme que d’ores et déjà, le problème est résolu.

Jusqu’ici, des milliers d’automobilistes étaient confrontés à des situations parfois inextricables. A la tête du mouvement : Daniel Merlet, une victime de faits, malheureusement trop souvent répétés. Malgré la cession de son véhicule, en février 2010, il reçoit, par la suite, plusieurs procès-verbaux. Même s’il s’en offusque auprès de l’administration, cette dernière bloque ses comptes, le 27 décembre 2010, estimant que Daniel Merlet est toujours propriétaire du véhicule cédé. En effet, l’acheteur n’a pas envoyé le formulaire d’acquisition de la voiture.

Pour sortir de cet enfer où personne ne l’écoute, il créé, le 17 janvier, l’Association Nationale de Défense des Victimes d’Injustices (Andevi) et se lance dans une grève de la faim devant le Centre National de Traitement du Contrôle automatisé (CNT).

Le but de son action est de se faire entendre et de porter à la connaissance du gouvernement, les problèmes de PV, injustement adressés aux automobilistes. A ce propos, parmi les plus sombres histoires, Aurélien Templier, un homme âgé de 26 ans seulement, a été contraint de s’acquitter de 113 amendes. Heureusement, l’administration a fini par classer les différentes affaires… Mais de nombreux témoignages traduisent une certaine détresse et surtout, une grande impuissance face à ces situations.

Désormais, grâce aux différents changements opérés en avril, l’administration tiendra compte de la déclaration de cession et remettra à jour ses fichiers, évitant ainsi aux anciens propriétaires de se retrouver responsables des délits commis par les nouveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *