Le permis de conduire désormais obligatoire pour les pilotes de Formule 1

Formules 1

La décision de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) de la dernière semaine a surpris la plupart des pilotes de Formule 1. En effet, le permis de conduire est désormais incontournable pour tous ceux qui désirent participer à une compétition de Formule 1.

Le permis de conduire pour les pilotes de F1, sécurité oblige

Le Congrès Mondial du Sport Automobile s’est déroulé à la fin de la semaine du 1er décembre 2014. Au cœur de ce congrès, les participants se sont concentrés sur la meilleure manière de garantir la sécurité des pilotes de Formule 1 lors des compétitions. En effet, l’accident du pilote Jules Bianchi du 05 octobre dernier a fait naître le doute chez les organisateurs et les membres de la Fédération concernant la sécurité des amateurs de cette discipline sportive. Les résultats des enquêtes sur cet accident impressionnant ont d’ailleurs montré qu’il y a eu une certaine négligence de la part de ce pilote Français. Malgré l’imminence d’un accident en effet, ce pilote n’a pas daigné ralentir.

 

Les responsables de l’enquête expliquent cet excès de vitesse face à un obstacle détecté au plus tôt par la fougue de la jeunesse mais aussi par certaines lacunes dues au non-suivi d’une formation de base en conduite dans une auto-école.

 

Pour que le type d’accident dont Jules Bianchi était victime soit évité autant que faire se peut,
le permis de conduire est désormais exigé des pilotes, en complément de la Super-licence.

Formule 1, pour les pilotes de 18 ans et plus

Tous les amateurs de Formule 1 se souviennent sans nul doute de Juan Manuel Fangio, ce pilote d’excellence qui a gagné 5 championnats au cours de sa carrière. C’est juste après avoir pris sa retraite qu’il a pris des cours de conduite en auto-école, peut-être pour pouvoir adopter une conduite raisonnable sur les routes, en dehors des circuits de compétition.

 

A partir de la prochaine compétition de Formule 1, dont celui au programme le 15 mars 2015 en Australie, cela ne sera plus possible. Tous les pilotes qui n’ont pas leur permis de conduire ne pourront plus participer aux différentes compétitions.

 

En complément de cette nouvelle règle, tous les pilotes doivent avoir 18 ans révolus, avoir une expérience de 2 ans minimum dans des disciplines sportives qui préparent au pilotage de Formule 1 et avoir parcouru une distance minimum de 300 kilomètres en Formule 1.

 

Etant un sport de vitesse et d’adrénaline, le Formule 1 fait toujours partie des sports extrêmes. Néanmoins, les accidents lors des compétitions peuvent être minimisés quand les pilotes ont des bonnes bases en conduite, quand ils sont matures et expérimentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *